User Login     
 + Create account ?
Show/Hide Column
Who is Online
35 user(s) are online (31 user(s) are browsing Forum)

Members: 0
Guests: 35

more...
ClaptonWeb.com on Facebook
Report message:*
 

Re: EC 2011...

Subject: Re: EC 2011...
by Morgane on 2011/5/30 3:18:00

Revenue samedi de mon séjour londonien. EXTRAORDINAIRE.

Arrivée lundi à Londres en début d’après-midi. Aucun problème de métro pour ma part, à part le prix du billet… Je vous épargne ma journée et passe directement à 18h devant le Royal Albert Hall, après 1 heure de marche pour le trouver (c’est ça de se perdre)... Ainsi, accompagnée d’une amie, nous retrouvons, Vartan et sa petite famille pour une rencontre très sympathique entre fans. 19h arrive vite. Un contact et fan suisse arrive à son tour et m’offre à mon plus grand étonnement (même si évoqué auparavant) deux places (une pour mon amie et une pour moi) pour le concert de Clapton de ce soir même (23 Mai). Je ne peux y croire et regarde plusieurs fois les billets. Ce sont bien des vrais, au 10ème rang dans l’Arena. Vartan & familly nous quittent pour rejoindre leurs places, et nous faisons de même quelques minutes plus tard, après avoir remercié le plus grandement du monde cette personne. Ca y est on rentre, sans vraiment réaliser où nous sommes car tout s’est fait subitement (même pas eu le temps de manger). On appelle la famille, les amis pour raconter ce qu’il nous arrive avant de franchir les portes direction l’Arena…
C’est parti ! … Somptueux, magnifique. Quelle merveille cette salle ! Ribambelle de photos (pas toujours très réussies… Je remercie mon amie en passant qui s’est chargée des photos et vidéo ce soir, trop difficile pour moi de regarder autre chose que le Maître). Grosse grosse exitation !
On s’installe, discute avec les voisins qui étaient déjà allés voir le concert du samedi ainsi que celui des Straits le dimanche, puis la lumière se tamise. La première partie commence avec Andy et ses musiciens, salle peu remplie… Andy est très agréable, enchaîne l’humour et les chansons. Pas de référence à Clapton pour le tapis, mais il mentionne que c’est avec ça qu’il rentrera chez lui après le concert.
La première partie se termine, entracte. Le matériel claptonien s’installe petit à petit, le tapis est déroulé, la Daphné Blue apparaît et s’échauffe, la batterie sort de sous sa couverture, la Martin est en place et les amplis Fender prêts à l’emploi. Le cœur bat de plus en plus vite.
Ca y est, la troupe arrive, Tim Carmon, Steve Gad, Willie Weeks, Chris Stainton et les choristes, à mon grand étonnement sous presqu’aucun applaudissements… Clapton se fait attendre quelques secondes. Le voilà. La salle reste presque silencieuse à côté de l’ambiance exaltée de Bercy l’année passée… J’en reste très surprise. Le « Good evening » habituel, après ça, Clapton ne décrochera pas un mot de la soirée à part « Thank you ». Ainsi se déroule le show, tout de même super.
Avec pour set list :

Key To The Highway
Tell The Truth
Hoochie Coochie Man (jouée sans changement rythmique, mais toujours appréciée)
Old Love (Génial, cette chanson prend toujours aux trippes)
Tearing Us Apart (plutôt étonnant de la retrouver là, mais en live ça donne très bien)
Driftin’
Nobody Knows You When You’re Down And Out
Still Got The Blues (l’hommage à Gary Moore a été unanimement accueilli)
Same Old Blues (malheureusement pas de Gibson sortie, mais la version acoustique n’en est pas plus mauvaise)
When Somebody Thinks You’re Wonderful
Layla (toujours très attendue par le public qui dès qu’il reconnaît les notes de l’intro se met à applaudir en mesure)
Badge (Quel son !!)
Wonderful Tonight (chanté avec son regard planté quelques secondes de mon côté de l’Arena, le temps de rêver qu’il vous regarde et qu’il s’adresse à vous en chantant cette chanson )
Before You Accuse Me
Little Queen Of Spades (superbe dès les notes de l’intro ; les claviers sont à l’honneur)
Cocaine (Première note, nos voisins nous crient : « GO, GO, GO !! » et nous voilà propulsées en un rien de temps juste devant la scène, au pied de God..! Je rêve, je suis à peine à 3 mêtres de Lui !! Je rêve toujours d’ailleurs... Ampli guitare dans les oreilles. Les gens dansent et chantent, puis hurle à la fin le fameux : « COCAINE !! ». Clapton s’en va. Cris, sifflements, applaudissements, tapage des pieds...)
Crossroads (Rappel. Petit changement rythmique. Plein les oreilles pour les solos guitare et toutes les subtilités de l’accompagnement claptonnien, mais la voix se fait moins entendre de là où je suis. Le public est toujours debout et danse.) (Voici la video prise par mon amie.)

Fin du Show. Et, incompréhensible, Clapton part, sans saluer, faisant un geste presque de dédain… Weelie Weeks nous fait un signe d’interrogation et le suit…
À vous de juger ce geste en fin de vidéo
À part une ambiance plutôt calme dirais-je tant du côté de Clapton que de celui du public, excellent moment passé, au plus près de notre « idole » commune.
Puis retrouvaille avec nos amis précédemment quittés pour débattre du concert.