User Login     
 + Create account ?
Show/Hide Column
Who is Online
23 user(s) are online (22 user(s) are browsing Forum)

Members: 0
Guests: 23

more...
ClaptonWeb.com on Facebook
Report message:*
 

Re: R.A.H. 2009 - Night One

Subject: Re: R.A.H. 2009 - Night One
by mini_me on 2009/5/18 2:41:36

pfffft pffft ppppfffft.
Ce que Lestat ne vous a pas dit c'est qu'il avait emmené Mini_me dans son porte-bébé.
Excellente soirée pour moi, moi celle qui ne suis pas fan absolue mais qui n'a pas été en reste.
Bon, à la lecture de la set list, j'ai de suite répondu à Lestat... Rowww super ! Je ne connais pas un 1/3 des chansons ; en fait j'ai menti, c'était bien plus. Bizarrement il n'a même pas eu pitié de moi en me disant "Pô grave, yeaaaah babe, je t'envoie des copies de sauvegarde pour que tu te fasses une idée"... M'enfin...
Bon, on s'installe, et je peux enfin voit cette salle mythique de son parterre... Eh oui la 1ère fois, on l'avait joué en hauteur... Âmes sensibles s'abstenir, c'est assez flippant ; moi manque de pot j'ai le vertige, vous pouvez imaginer la soirée que j'avais dû passer...
Bon, avant l'entracte, je vais tenter un tour pour photographier l'installation, et tout à coup j'ai une illumination de Noël... Et si j'allais demander à Lee de me faire signer mon billet ? Bon, je me ravise, car mon voisin a la même idée que moi, mais sans entendre ce qui est dit, je comprends au regard du pépère que ce ne serait pas bien venu de l'ennuyer pendant qu'il déplie la carpette de Clapton... Il est même limite flippant (pour moi ce mec c'est le prix citron du concert)
Le concert commence (je vous passe la 1ère partie, même moi qui n'y connais rien n'a pas aimé... mais par contre Doyle, il envoie), on est bien placé, je vois bien, je dégaine mon appareil photo et moi je ne me fais pas engueuler *lol*, et je me dis à viiii celle-là je l'ai déjà entendue cette chanson, je ne suis pas si Blonde que ça...
Bon, je ne vous cache pas que j'ai sorti ma bêtise à l'entrée d'Andy qui s'est vraiment laissé poussé le front en me penchant près de Lestat pour lui demander pourquoi le percussionniste de l'Unppluged s'est mis à jouer de la guitare... (OK, je sors... ->) Andy, Andy, Andy, quel plaisir de te revoir sur scène aux côtés d'Eric, les regards échangés entre les 2 guitaristes en disait long. Mais, Andy, tu t'es mis une pression d'enfer pour rien. Eh oui, ce que ne vosu a pas dit Lestat, c'est qu'Andy a oublié une chanson... Le voilà qu'il change de guitare avant Key to the Higway ; rooow mince alors quand il entend les 1ères notes, il se ravise, (trop pressé de faire Old Love ?) la Gibson file sur son pied et la Fender reprend du service, et on voit à son expression si il ne sait pas trop si il va réussir à rattraper le coup (ouf mon chéri c'était très bien, certains n'ont même pas vu...) Idem sur une autre chanson (tiens j'ai pas noté laquelle) il tente un truc bizarre, il ne le sent pas et il attend bien un tour de manège avant de se relancer en mieux placé...
Mais comme beaucoup j'ai été scotchée par sa presta sur la wah... Tous les gens qui se sont fiche de sa tronche par le passé ont dû avaler leur chapeau.
Un autre a retrouvé grâce à mes yeux, c'est le père Chris qui arborait un magnifique TS vert phosphorescent, plus beau que son TS à rayures de Hyde Park (on aurait dit les fringues d'un pépé qu'on venait chercher pour le bingo...), qui s'est bien amusé à plusieurs reprises notamment en conversant avec l'orgue, de dialogues de dingue, ça chantait, ça se chamaillait c'était beau.
Mais que dire de la prestation de Dieu ? Ben vi très en forme avec cette première : un début de conversation avec le public... Viiii les Ladies étaient dans la place et se sont bien fait entendre. Bon, comme c'est tout de même pas son truc, il a vite fait enchaîné avec Layla (hop, comme ça c'est fait, on ne va pas l'emm*** avec cette chanson)
Mais tout au long de sa prestation, des petits sourires avec son crew, il réel plaisir à jouer... Et surtout, 2/3 lâcher prise la gratte dans les mains. Il n'avait plus d'instrument, il n'y avait pas de calcul, Eric était devenu la musique, et si les autres ne suivaient pas, ben tant pis, il faisait son truc. Étrange moment quand même quand on sent qu'il n'est plus trop dans les clous et qu'on est en train de vivre un moment de malade.
Mince Wonderful tonight, on sait que le concert est bientôt terminé. Je prends mon sac sur mes genoux et mon manteau en prévision de la petite course dans l'arena et attends patiemment le moment où ça va se faire.
C'est donc là où pratiquement collée à la scène (bon entre il y a les gens et les chaises vides) au milieu des fans qui dansent que je considère la chance indécente que j'ai pu avoir ce soir.. Mince il est là à 3 rangs devant moi, si je veux faire ma folle je pousse les gens et saute sur scène. C'est un instant magique, magnifié par le sobre salut où Eric "embrasse" son équipe et en saluant un réel et sincère sourire aux lèvres il se penche en mimant un thankyouthankyouthankyou à l'adresse de la salle.
Et pis voilà les lumières se rallument non mais fait pas déconner j'ai fait un rappel quand même, les tech démontent, Lee, quel cabot lance des mediators. Une vraie semeuse, et un peu Pavlovienne en +... On l'appelle pour lui demander un truc et soit il aboie (mais j'ai du boulot moâââ môôssieur ! pfffft) soit il te jette en pleine tronche des mediators. C'est tout ce qu'on aura de lui de toute manière.
M'en fiche, la soirée a été très bonne et c'est pas un petit roquet même tech de Clapton ne va pas me la pourir.
J'ai dit !