User Login     
 + Create account ?
Show/Hide Column
Who is Online
39 user(s) are online (32 user(s) are browsing Forum)

Members: 0
Guests: 39

more...
ClaptonWeb.com on Facebook
   All Posts (mini_me)


« 1 (2)


Re: Le site a son Groupe sur Facebook
Newbie
Joined:
2008/6/30 23:04
Posts: 18
Offline
Yep que 2 inscrits... Allez rejoignez nous !

Posted on: 2009/5/20 7:14
Transfer the post to other applications Transfer


Re: R.A.H. 2009 - Night One
Newbie
Joined:
2008/6/30 23:04
Posts: 18
Offline
pfffft pffft ppppfffft.
Ce que Lestat ne vous a pas dit c'est qu'il avait emmené Mini_me dans son porte-bébé.
Excellente soirée pour moi, moi celle qui ne suis pas fan absolue mais qui n'a pas été en reste.
Bon, à la lecture de la set list, j'ai de suite répondu à Lestat... Rowww super ! Je ne connais pas un 1/3 des chansons ; en fait j'ai menti, c'était bien plus. Bizarrement il n'a même pas eu pitié de moi en me disant "Pô grave, yeaaaah babe, je t'envoie des copies de sauvegarde pour que tu te fasses une idée"... M'enfin...
Bon, on s'installe, et je peux enfin voit cette salle mythique de son parterre... Eh oui la 1ère fois, on l'avait joué en hauteur... Âmes sensibles s'abstenir, c'est assez flippant ; moi manque de pot j'ai le vertige, vous pouvez imaginer la soirée que j'avais dû passer...
Bon, avant l'entracte, je vais tenter un tour pour photographier l'installation, et tout à coup j'ai une illumination de Noël... Et si j'allais demander à Lee de me faire signer mon billet ? Bon, je me ravise, car mon voisin a la même idée que moi, mais sans entendre ce qui est dit, je comprends au regard du pépère que ce ne serait pas bien venu de l'ennuyer pendant qu'il déplie la carpette de Clapton... Il est même limite flippant (pour moi ce mec c'est le prix citron du concert)
Le concert commence (je vous passe la 1ère partie, même moi qui n'y connais rien n'a pas aimé... mais par contre Doyle, il envoie), on est bien placé, je vois bien, je dégaine mon appareil photo et moi je ne me fais pas engueuler *lol*, et je me dis à viiii celle-là je l'ai déjà entendue cette chanson, je ne suis pas si Blonde que ça...
Bon, je ne vous cache pas que j'ai sorti ma bêtise à l'entrée d'Andy qui s'est vraiment laissé poussé le front en me penchant près de Lestat pour lui demander pourquoi le percussionniste de l'Unppluged s'est mis à jouer de la guitare... (OK, je sors... ->) Andy, Andy, Andy, quel plaisir de te revoir sur scène aux côtés d'Eric, les regards échangés entre les 2 guitaristes en disait long. Mais, Andy, tu t'es mis une pression d'enfer pour rien. Eh oui, ce que ne vosu a pas dit Lestat, c'est qu'Andy a oublié une chanson... Le voilà qu'il change de guitare avant Key to the Higway ; rooow mince alors quand il entend les 1ères notes, il se ravise, (trop pressé de faire Old Love ?) la Gibson file sur son pied et la Fender reprend du service, et on voit à son expression si il ne sait pas trop si il va réussir à rattraper le coup (ouf mon chéri c'était très bien, certains n'ont même pas vu...) Idem sur une autre chanson (tiens j'ai pas noté laquelle) il tente un truc bizarre, il ne le sent pas et il attend bien un tour de manège avant de se relancer en mieux placé...
Mais comme beaucoup j'ai été scotchée par sa presta sur la wah... Tous les gens qui se sont fiche de sa tronche par le passé ont dû avaler leur chapeau.
Un autre a retrouvé grâce à mes yeux, c'est le père Chris qui arborait un magnifique TS vert phosphorescent, plus beau que son TS à rayures de Hyde Park (on aurait dit les fringues d'un pépé qu'on venait chercher pour le bingo...), qui s'est bien amusé à plusieurs reprises notamment en conversant avec l'orgue, de dialogues de dingue, ça chantait, ça se chamaillait c'était beau.
Mais que dire de la prestation de Dieu ? Ben vi très en forme avec cette première : un début de conversation avec le public... Viiii les Ladies étaient dans la place et se sont bien fait entendre. Bon, comme c'est tout de même pas son truc, il a vite fait enchaîné avec Layla (hop, comme ça c'est fait, on ne va pas l'emm*** avec cette chanson)
Mais tout au long de sa prestation, des petits sourires avec son crew, il réel plaisir à jouer... Et surtout, 2/3 lâcher prise la gratte dans les mains. Il n'avait plus d'instrument, il n'y avait pas de calcul, Eric était devenu la musique, et si les autres ne suivaient pas, ben tant pis, il faisait son truc. Étrange moment quand même quand on sent qu'il n'est plus trop dans les clous et qu'on est en train de vivre un moment de malade.
Mince Wonderful tonight, on sait que le concert est bientôt terminé. Je prends mon sac sur mes genoux et mon manteau en prévision de la petite course dans l'arena et attends patiemment le moment où ça va se faire.
C'est donc là où pratiquement collée à la scène (bon entre il y a les gens et les chaises vides) au milieu des fans qui dansent que je considère la chance indécente que j'ai pu avoir ce soir.. Mince il est là à 3 rangs devant moi, si je veux faire ma folle je pousse les gens et saute sur scène. C'est un instant magique, magnifié par le sobre salut où Eric "embrasse" son équipe et en saluant un réel et sincère sourire aux lèvres il se penche en mimant un thankyouthankyouthankyou à l'adresse de la salle.
Et pis voilà les lumières se rallument non mais fait pas déconner j'ai fait un rappel quand même, les tech démontent, Lee, quel cabot lance des mediators. Une vraie semeuse, et un peu Pavlovienne en +... On l'appelle pour lui demander un truc et soit il aboie (mais j'ai du boulot moâââ môôssieur ! pfffft) soit il te jette en pleine tronche des mediators. C'est tout ce qu'on aura de lui de toute manière.
M'en fiche, la soirée a été très bonne et c'est pas un petit roquet même tech de Clapton ne va pas me la pourir.
J'ai dit !

Attach file:



jpg  DSCF8156_mini.JPG (74.80 KB)
288_4a10ae6f327b0.jpg 640X480 px

jpg  DSCF8214_mini.JPG (74.75 KB)
288_4a10ae97949c6.jpg 640X480 px

jpg  DSCF8309_mini.JPG (60.95 KB)
288_4a10aeaab3072.jpg 640X480 px

Posted on: 2009/5/18 2:41
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Hyde Park
Newbie
Joined:
2008/6/30 23:04
Posts: 18
Offline
Quote:

edblues a écrit:
Méfie-toi la prochaine étape c'est le tatouage "I'd turn gay for Jason Mraz".

Scoop : c'est déjà fait, avec des cœurs et des fleurs partout partout...

Posted on: 2008/7/8 22:29
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Hyde Park
Newbie
Joined:
2008/6/30 23:04
Posts: 18
Offline
Quote:

snogod a écrit:
Quote:

mini_me a écrit:
'soir Sno, mon Toulousain préféré


Ca, c'est du tout bon. Bravo mini_me pour ces paroles censées !

Yeah babe, Yeah !
Censée, peut être, mais surtout : je n'ai pas envie d'être la 1ère bannie du forum et la solidarité Béarnaise (uniquement les Béarnais qui savent faire la tuile, hein ?) dans tout ça ?

Posted on: 2008/7/8 22:28
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Hyde Park
Newbie
Joined:
2008/6/30 23:04
Posts: 18
Offline
Quote:

snogod a écrit:
Bienvenue mini_me. Quelle bonne surprise de te voir sur le forum.
C'est bizarre mais il semblerait que nos dames aient retenu la même chose du set de Sheryl Crow.

'soir Sno, mon Toulousain préféré (zut, j'espère que mon autre Toulousain Kravitzien préféré ne traîne pô par ici, sinon, je suis morte ! *lol)
Surpris, surpris... depuis le temps que je menace de sévir, il fallait que je fasse un tour !
Bon, maintenant, les autres de l'autre forum sont jaloux, ils veulent 1 CR du voyage en entier chez eux.
Je vais devoir me faire payer...

Sinon, pour les autres, la private joke sur Mini-Moi est simple : Lestat me promène exclusivement en porte-bébé, et dans les rues de Londres a utilisé outrageusement de son Modjo...
Merci pour votre accueil !

Yeah Babe, Yeah !

PS pour Sno & Nono : à qui appartenait le nain de jardin du set de Mraz ????

Posted on: 2008/7/5 23:59
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Hyde Park
Newbie
Joined:
2008/6/30 23:04
Posts: 18
Offline
'soir !
Je sors de l'ombre après avoir regardé Lestat tapoter sur son clavier depuis toutes ses années, sauter comme une puce à l'annonce de concerts, à l'écoute de ses boots... bon, j'en passe.. I'm Mrs Lestat.
Ceux qui me connaissent savent que God n'est pas mon artiste préféré, mais bon, depuis le temps que je vis Clapton, il fait partie de la famille (d'ailleurs, l'autre jour à table, je lui ai demandé d'éviter de mettre ses coudes sur la table, parce que la petite faisais comme lui).
Donc, j'assistais ce jour-là à mon 4è concert, et le 1er en plein air. Depuis 10 jours, je consultais la météo sur Yahoo! et Orange, et les résultats étaient les mêmes : averses de pluie, très couvert, très couvert, pluie. Bon, panique, car les K Way étaient introuvables à la maison, mais bon, je me dis que dans une capitale de la mode, on pourra trouver un ersatz pour éviter de se transformer en Bob l'éponge congelée...
Arrivés sur place, nos craintes sont fondées : le ciel est bien bas, il va falloir faire quelque chose... Surtout après s'être fait littéralement douchés, ça y est, demain ce sera Woodstock et je n'ai pas mes cuissardes en plastique. Le temps de changer de chaussures (eh oui, les tongs de Jésus ne sont pas adaptées à la situation) et de foncer au métro, nous tombons sur Sno (eh à un moment j'avais confondu avec Pierce Brosnan... lol) et sa Charlie's Angel. Plus tard, ces derniers sont assez étonnés car le matin même est prévu un plein soleil... Moi, je suis comme St Thomas, je ne crois que ce que je vois, donc virée shopping pour me retrouver avec un horrible cirée des années 70, avec un motif atrocissime...
Bon, je vous passe le reste de nos péripéties, pour en venir au fait (ou, je suis également très bavarde), c'est sous un soleil de plomb, heureusement agrémenté d'une brise salvatrice que nous assistons à un festival endiablé. Le concert débute, et je me rends compte que j'ai pris cher : je sens que mon cou me brûle...
Bon, comme ma culture Mowtown me limite techniquement, je vous livre mes impressions sur les sets :
- bon, les 1ers... ils ont gagné le concours proposé par le Hard Rock Café, mais que penser des autres concurrents ? Flippant. C'était sympa au départ, mais à la longue, écouter la musique rock des années 80, c'est un peu lourd. On baille un peu avec Nono et Madame. Ils s'en vont pour laisser la place à
- Mon Chouchou, Robert (eh oui, depuis j'ai son n° de mobile et on s'envoie des SMS tout le temps) qui déchire avec sa pedal steel... Euh départ, on n'est pas censé faire des sons genre guitare hawaïenne avec ça ? Un set bien en place, Robert est très cool avec son chewing-gm et sa canette de Coca. Une très grande complicité avec son bassiste qui est son bras droit sur scène. Robert Randolph finit debout sur sa chaise (il y avait les mêmes au catoche quand j'étais petite), au risque de se vautrer...
- la visite intattendue et improbable de Jason Mraz (si je me souviensde son nom, c'est grâce au caliquot attaché juste à côté de la scène). Mince, j'ai l'impression d'entendre Pierpoljak... Il me gave, mais j'ai l'impression qu'il joue les prolongations, il en rajoute une couche. Mention spéciale sur son interprétation de "I can see clearly now", enfin un morceau correct... Ah, oui, c'est une reprise, j'ai envie de faire du bobsleg du coup...
- arrivée du chéri de Jennifer Aniston. Eh oui, je n'ai jamais entendu un morceau de ce garçon avant, et était incapable de dire à qui il ressemblait vraiment autrement qu'en maillot de bain et en flou sur Yahoo! People. Je suis agrablement surprise, il n'y a que la Strat pour gently whipser comme ça... Miaou... Dans les coulisses, je remarque un gamin avec un casque jaune énorme sur la tête... pour remarquer que le gamin est dans les bras de sa maman, Sheryl. Oui, ambiance familiale. Je me dis que notre naine n'est pas prête à venir à un concert.
- set de Sheryl Crow. J'ai la haine, car Lestat me semble un peu plus souriant que pour le set du précédent et mitraille littéralement. En plus, cette pouffe a la riche idée de ne pas paraître boudinée dans son slim, ce qui agace un peu ; encore plus agaçant car elle paraît anormalement jeune pour ses 46 printemps. Bon, je n'apprécie pas trop musicalement, mais je suis étonnée de la puissance vocale de cette minette. Faudra que j'écoute ses titres de plus près ; Lestat doit avoir un compile qui traîne. Au passage elle se fiche de la tronche de Mraz, en reprenant "I can see clearly now". En coulisse, Doyle fait ses photos privées, il sourit (oui !!! ça lui arrive ! il n'a pas l'air d'avoir des gaz,)
Bon elle dit un truc comme quoi elle est ravie de partager sa journée avec Mayer et Clapton (vous en faites pô, l'autre a dit exactement le même truc... pfffttt...). Fin du set, et la blonde que je suis se demande pourquoi nous avions entendu "Run, Baby, Run" ???? Pô grave, elle ne devait pô avoir le temps (j'ai appris par une autre piste que pendant les festivals, on avait genre, un set de 1h, et pas une seconde de plus...)
- arrivée de God... Mince, il y avait du Viagra dans sa pâtée ou bien ? Le + drôle, c'est qu'auparavant, Nono avait presque enterré Papy, qui faisait le minimum syndical. Bon, contrairement à ce que j'avais entendu jusqu'alors, ben mince, il a encore sous le pied le garçon ! Pour souvenir, "What does love got to be so sad", où au début de mon histoire avec Lestat, je lui demandais en rigolant "et là, tu peux le battre ?", où Clapton est encore bien vert ; l'arthrose ne lui a pas encore bouffé les doigts. Pour moi, un set rafraîchissant où on a vu, attention, Doyle sourire 3 fois, une conivence évidente entre ce dernier et Clapton.
Cela dit, j'étais soulagée d'entendre Layla, car je savais mon passage au Lego imminente... Oui depuis 15h, difficile de se déplacer dans la foule et nous avons fait l'impasse sur les pauses pipi...
Une fin de journée honorable où les partners in crime, Eric, Sheryl, John, Robert et Doyle (Jason Mraz? euh, non pô assez VIP) ont entonné un Crossroards enflammé. Bon après, comme c'est Clapton, c'est fini, walou, merci d'être venus, et cassez-vous bandes de gueux, j'ai les histoires à raconter aux gamines (qui étaient toutes les 3 en train de casser les pieds de la Nounou d'enfer improvisée en l'assistant de Clapton) ; bon, bizarrement, dès qu'il a commencé à chanter les chansons d'amour dédiées aux ex, elles avaient l'air gênées, et on ne les a plus vues.
On se fait jeter du site par une aboyeuse en mégaphone.
Fin de journée difficile devant un pauvre Mc Do (je confirme, c'est quoi leurs cartes ???) en duo avec mon homme, des pieds de Hobbit et des nez clignotant (Noël c'est pourtant dans 5 mois ???). Faudra apprendre à dire Biafine en anglais...
Et merci, c'était super, on remet ça ?

Posted on: 2008/7/3 23:49
Transfer the post to other applications Transfer



 Top
« 1 (2)