Connexion     
 + Créer un compte ?
Afficher/Cacher la colonne
Qui est en ligne
166 Personne(s) en ligne (139 Personne(s) connectée(s) sur Forum)

Utilisateurs: 0
Invités: 166

plus...
Le ClaptonWeb a sa page facebook

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





King Crimson à Paris
Accro
Inscrit:
28/03/2006 09:30
Messages: 1161
Hors Ligne
Standing ovation hier soir, lundi 21, à l'Olympia pour le roi Fripp entouré de ses sept virtuoses dont... trois batteurs.
L'esprit des origines (68-69) était bien là mais sublimé, transcendé !
Quelles pointures !... déluges de croches, variations de tempos, breaks inimaginables... tout bonnement hallucinant.
Un guitariste chanteur que n'aurait pas renié Greg Lake, un saxophoniste-flutiste “extrémiste”, un maître bassiste, trois batteurs dont un percussionniste “bruiteur” se complétant en totale harmonie dans une aisance à faire passer Ginger Baker pour un amateur... tous dirigés de main de maître par Robert Fripp et sa Les Paul, certes toujours immobile sur son tabouret mais omniprésent comme en 69.
Hallucinant, tout simplement et... inclassable, musicalement parlant.
Rock progressif ? Délires psychédéliques ? Impro jazz ? Classique rock ?... Non, King Crimson, tout simplement.
Inimitable.

Et, lors du rappel, un 21st Century Schizoïd Man d'anthologie, agrémenté d'un inimaginable et magistral solo de batterie d'une bonne quinzaine de minutes.
Une tuerie !

Posté le : 22/09/2015 11:22

Edité par Claude1 sur 22/09/2015 11:48:16
Edité par Claude1 sur 22/09/2015 11:50:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer
Re: King Crimson à Paris
Webmestre
Inscrit:
09/11/2005 12:20
Messages: 775
Hors Ligne
J'attendais le retour de ce fameux concert à trois batteurs. La cacophonie n'a donc pas eu lieu, chose qui aurait été étonnante au sein d'une formation avec le père Fripp !
Content que tu aies passé un bon moment Claude1. Au fait, comment était la salle ?

J'en profite pour saluer les "vieux" guitaristes qui ne font pas de reprise du jingle SNCF...

Posté le : 23/09/2015 10:13
_________________
"Moon dust will cover me."
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer
Re: King Crimson à Paris
Accro
Inscrit:
28/03/2006 09:30
Messages: 1161
Hors Ligne
Merci de ta réponse Sno...

L'Olympia a un atout à mon avis : l'acoustique y est parfaite.
Seul bémol, la salle est vieillotte, plus petite que je le pensais, les sièges assez sales et raides, sans parler de la mezzanine très proche de la scène et très basse qui recouvre donc pratiquement tout l'orchestre !

Pour en revenir à Fripp et ses ouailles (six et non pas sept comme indiqué précédemment), je suis encore bluffé deux jours après. Peut-être parce que je craignais une déperdition de l'esprit initial, celui qui a présidé à la naissance du groupe en 68 et à son éclosion en 69. Tout l'inverse au final ! C'est bien dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe, n'est-il pas ?

Quant aux batteurs, tous les trois en front-stage (devant le reste du groupe sur estrade), c'est à mon avis, une idée de génie du père Fripp.
La section rythmique est transcendée, c'est du lourd, du très lourd, du pro de chez pro et jamais ils ne se marchent sur les pieds. Chacun son style qui complète remarquablement celui de l'autre, puis de l'autre encore, rythmé par une fantastique “danse” des baguettes sur les fûts et les cymbales, chacun son court et magistral petit solo, sans oublier le merveilleux Melvin à la basse qui complète admirablement le fond sonore...

Fripp, lui, est resté égal à lui même, imperturbable, et son doigté et son attaque restent inimitables. Le tout agrémenté de quelques sons Jeff Beckiens par moment et sans exagération aucune. C'est lui qui dirige et “surveille” du haut de son tabouret et les autres font le reste, admirablement.

Cerise sur le gateau, une complicité palpable avec le public et une humilité fort bienvenue, KC ayant demandé a être éclairé sur scène comme un simple orchestre classique, sauf à un seul moment (spots rouges). La pyrotechnie psychédélique est bien finie et ce n'est pas plus mal !

Posté le : 23/09/2015 11:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer
Re: King Crimson à Paris
Accro
Inscrit:
28/03/2006 09:30
Messages: 1161
Hors Ligne
Oup's...Tony Levin à la basse et non pas Melvin, évidemment.
So sorry !

Posté le : 23/09/2015 18:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer

 Haut   Précédent   Suivant