User Login     
 + Create account ?
Show/Hide Column
Who is Online
32 user(s) are online (26 user(s) are browsing Forum)

Members: 0
Guests: 32

more...
ClaptonWeb.com on Facebook
   All Posts (Michel)


« 1 2 (3) 4 5 6 7 »


Re: Le plein de musiciens
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
J'ai trouvé Chris Staiton un peu moins bon que d'habitude au RAH, et surtout un peu trop prévisible dans ses interventions.
Tim Carmon est un peu trop envahissant, je suis pas très objectif car en effet il joue un peu comme Preston et j'ai toujours pensé que ce mec polluait la musique de Clapton ( et des Stones aussi d'ailleurs).
Steve Gadd est sous-employé mais il fait bien ce qu'il doit faire.
Andy Fairweather-Low est égal à lui même en deuxième guitare, c'est sur qu'avec lui Clapton choisit un accompagnateur, contrairement à Derek Trucks ou Doyle Bramhall.
Mon impression quand même, est que cette formule est un peu sans risque, un genre d'assurance pour Eric qui peut se reposer dessus.
Le problème est quand même le manque d'originalité.

Posted on: 2009/6/7 12:12
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Impressions DVD EC/Winwood
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
Malgré le nombre de disques écoutés, les concerts des plus grands, il m'arrive encore de tomber sur le cul à l'écoute d'un CD;
Le début d'année 2009 a été prolixe en bons disques, mais là !
Oh j'avais les boots des shows Clapton/Winwood au Madison Square Garden, mais c'est le double CD officiel.
Clapton depuis plusieurs années semble vraiment se faire plaisir en reformant Cream, en organisant les Crossroads 1 & 2, en jouant avec Jeff Beck, en renouant avec les musiciens de ses anciennes tournées (Eric par pitié OUBLIE Phil Collins)
Et les shows avec le merveilleux Winwood participent à ce revival, qui d'ailleurs se concrétise à nouveau par une tournée US en juin des deux compères.
Mais au fait :
Cinq morceaux de Blind Faith (Had To Cry Today, Can’t Find My Way Home, Well All Right, Presence of the Lord, Sleeping In the Ground), ce LP météore qui reste un chef d'oeuvre, le frisson garanti avec Presence of the Lords, et Can’t Find My Way Home, Winwood est toujours fantastique, on croirait en chanteur noir, lui ce petit bonhomme pourtant blanc bec anglais !
Le premier CD est en régal, avec Glad en prime pour les grandes heures de Traffic, une version superbe de Double Trouble, Eric se lâche dans des solos vertigineux.
Et le CD 2, qui tourne, tourne, tourne encore et encore, After Midnight après Low Down sur le CD1(Et une petite tournée avec JJ ce serait cool?), une version acoustique de Rambling On My Mind qui casse un peu la magie, mais ensuite Steve nous chante Georgia de Mr Ray Charles que c'est beau.
Et puis, deux titres de Jimi Hendrix, Little Wing et une longue version de Voodoo Chile...
Incroyable, magique, mystique.
Et ce n'est pas fini Can’t Find My Way Home donc suivi du fabuleux Dear Mr Fantasy de Traffic et de Cocaïne de qui vous savez !
Tout est bon dans ce show, la set list avec un Them Changes de Buddy Miles (et Band of Gypsy) et des morceaux qui ont fait l'histoire.
Les deux musiciens semblent vraiment heureux de jouer ensemble et sont au sommet de leur art.
Grand moment de pur bonheur !

Posted on: 2009/5/31 14:44
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Impressions DVD EC/Winwood
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
Moi j'ai juste écouté les CD pour l'instant et le 2 est carrément gigantesque avec la version de Georgia sublime et à suivre Little Wing et Voodoo Chile , et puis un Can’t Find My Way Home
.
J'enfonce une porte ouverte mais Winwood est un fabuleux chanteur et quand Eric se lâche sur les morceaux de Jimi, ouh là là
Immense !

Posted on: 2009/5/29 21:20
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Et le public dans tout ça...
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
La photo résume assez bien l'ambiance, mis à part le rappel tout le monde est resté sagement assis, mais c'est vrai que dans la mesure où c'est assis, pas évident de se lever sans ses faire engueuler.
Mais le public était calme en tout cas le 19

Posted on: 2009/5/25 22:42
Transfer the post to other applications Transfer


Re: R.A.H. 2009 - Night One
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
Londres, Royal Albert Hall, Eric Clapton, trois mots magiques qui se mélangent.
Londres est toujours cette ville merveilleuse, qui grouille, les autobus à la queue dans Oxford Street noire de monde, les petites rues de Soho, Carnaby Street la légendaire, les Docks, Soho....
Fin d'après-midi, soleil sur Hyde Park, on arrive largement en avance, le temps de faire le tour du bâtiment et des diverses écoles de musique.
Entrée 6, la nôtre et celle du merchandising, j'achète une casquette pour un collègue (20 £ c'est pas donné), dans la main le sésame, ouverture des portes 18h45 pile, nous ne sommes pas mal placés, un peu loin quand même à mon goût.
Musique d'attente de circonstance, Byrds, Santana, Who et pour finir The Wind cries Mary de Jimi.......
The Arc Angels ouvre, le groupe où officie Doyle Bramhall II, pas vraiment convaincant, c'est un blues-rock assez conventionnel, en plus juste derrière moi une spectatrice se croit obligée de raconter sa journée à son mec, en tapant dans ses mains à contre-temps. Je pressens que je vais utiliser mon anglais de comptoir de pub si elle continue...
Long entracte, le RAH c'est féérique, le public très agité et bruyant pendant la première partie revient sagement prendre place après avoir éclusé sa bière (ou le champagne dans les loges).
Démarrage sur Going Down Slow, le son est excellent, et Eric très vite nous balance un superbe solo, Key To The Highway, Old Love ensuite que du bon du superbe, Anything For Your Love c'est toujours merveilleux, puis une version excellente de I Shot The Sheriff, les choristes introduisent le thème, se rapprochant ainsi de la version originale de Bob M arley.
Je ne suis pas amateur des choristes ( les chabada comme dis quelqu'un) mais sur ce morceau elle apportent vraiment un plus.
On coupe l'électricité, et le set acoustique débute par Layla, toujours magique, je jette un oeil vers Ma Belle qui bien que préférant la version électrique se régale.
Cette chansons est toujours magnifique, sublime, ensuite Lay Down Sally superbe aussi, par contre la cover de Dylan, Not Dark Yet casse un peu l'atmosphère, Anytime For You ensuite sympa puis pour terminer le set unplugged, Somewhere Over The Rainbow. Je n'ai jamais aimé cette chanson, je trouve qu'elle détonne dans un show de Clapton, déjà quand il terminait par elle sur la tournée Reptile....
Mais on rebranche le jus, et là, Badge, les grandes heures de Cream, Eric, joue avec le public, fait deux petits pas en avant après le break, deux/trois secondes de silence et c'est magique, tiens la furie derrière ne parle plus.
Badge, grand moment suivi par un Little Queen of Spades de folie, et aussi d'une grande version d'Everything's Gonna Be Alright et puis l'introduction de Wonderful Tonight, acclamée par le public, derrière la scène des milliers de petites étoiles, les mêmes que nous avons devant les yeux, le temps de faire un baiser à ma belle, de se regarder, non non nous ne rêvons pas....
Cocaïne termine le show avec un final un peu empesé et des envolées à l'orgue qui sotn dispensables.
Un seul rappel le très classique Crossroads( sans Doyle Bramhall II) termine le 150ème concert solo du Monsieur dans cette vénérable salle.

Eric était particulièrement en forme, prenant beaucoup de solos, Andy Fairweather Low assurant les rythmiques et intervenant assez brillamment mais ce n'est pas Derek Trucks. Les choristes mis à part sur I Shot The Sheriff ne servent pas à grand chose, Willie Weeks et Steve Gadd font leur job même si on peut regretter que Steve se limite dans son jeu de batterie pourtant fabuleux, le piano de Chris Stainton gicle bien, par contre Tim Carmon est sur certains morceaux un peu trop envahissant.
Mais le plus beau, celui pour qui on a traversé la Manche, c'est Eric détendu, relâché qui semble enfin depuis quleques années jouer ce qu'il a envie loin de toutes considération commerciale, c'est le son de sa guitare, son jeu incroyable, ses solos qui donnent des frissons
Certes on peut regretter un manque d'originalité dans les set-list mais pour moi, un show de Clapton est toujours un grand moment de bonheur à l'état brut.

C'était le 150ème au RAH, et on dira un jour à nos petits enfants "j'y étais !"


Set List for 19 May 2009 / Royal Albert Hall

01. Going Down Slow
02. Key To The Highway
03. Old Love
04. Anything For Your Love
05. I Shot The Sheriff
06. Layla - acoustic
07. Lay Down Sally
08. Not Dark Yet
09. Anytime For You
10. Somewhere Over The Rainbow
11. Badge
12. Little Queen of Spades
13. Everything's Gonna Be Alright
14. Wonderful Tonight
15. Cocaine
16. Crossroads (encore)

Band Lineup:
Eric Clapton - guitar, vocals
Andy Fairweather Low - guitar
Chris Stainton - keyboards
Tim Carmon - keyboards
Willie Weeks - bass
Steve Gadd - drums
Michelle John - backing vocals
Sharon White - backing vocals

Posted on: 2009/5/21 20:39
Transfer the post to other applications Transfer


Re: R.A.H. 2009 - Night One
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
Retour de LONDRES, j'étais au RAH pour le 150ème show ! ! !
Le temps de retrouver mes esprits, et je fais un petit compte-rendu mais déjà quelle soirée ! ! ! ! !

Posted on: 2009/5/21 14:28
Transfer the post to other applications Transfer


Re: Appel aux Claptonwebiens
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
Ce que propose slowhand 33 me semble parfait

Posted on: 2009/5/14 22:03
Transfer the post to other applications Transfer


EUROPE TOUR 2009
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
C'est ce soir à Dublin que çà démarre ! ! ! !

Posted on: 2009/5/11 22:35
Transfer the post to other applications Transfer


Re: DEREK TRUCKS BAND 30/04/2009 ALHAMBRA
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
Il est disponible ici également et l'accès est plus facile que sur DIME

http://bt.etree.org/details.php?id=524791

Posted on: 2009/5/3 22:49
Transfer the post to other applications Transfer


Re: DEREK TRUCKS BAND 30/04/2009 ALHAMBRA
Régulier
Joined:
2006/5/1 18:06
Posts: 69
Offline
Non c'est pas une question de timidité déjà on était assez nombreux (plus d'une dizaine) qui sortions du show et le troquet où ils sont rentrés était hyper complet, ils étaient serrés au bar.
On s'est dit que si on débarquait en plus ce serait pas génial
Petite anecdote, au concert à la Scène Bastille en 2006 on avait discuté un bon moment avec le pianiste avant le début du show

Posted on: 2009/5/3 17:08
Transfer the post to other applications Transfer



 Top
« 1 2 (3) 4 5 6 7 »