User Login     
 + Create account ?
Show/Hide Column
Who is Online
41 user(s) are online (41 user(s) are browsing Forum)

Members: 0
Guests: 41

more...
ClaptonWeb.com on Facebook

Browsing this Thread:   1 Anonymous Users



(1) 2 »


Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Accro
Joined:
2006/3/30 11:10
From Nice
Posts: 102
Offline
Dans une interview datée du 3 octobre dernier, Clapton se dit lui même sur le déclin par rapport à ce qu'il était capable de faire en 1997 vocalement et musicalement :

“I think I’m definitely on the decline,” the 61-year-old said a few hours before kicking off the North American leg of his world tour. He recently watched video of his 1997 blues tour and says he was “shocked by how much more proficient I was then than I am now.”

“It was a good thing, in a way, because I get the reality of what my life is like,” Clapton said. “I can’t do what I used to be able to do, with my hands or my voice or anything.”

Totalité de l'inteview :
http://msnbc.msn.com/id/15117942/

Posted on: 2006/10/5 14:00
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Accro
Joined:
2006/3/27 21:17
From Val de Marne
Posts: 1158
Offline
Je ne suis pas surpris de la part de Clapton. Et vous ?
Clapton nous a démontré tout au long de sa carrière qu'il était un eternel instatisfait. Il a toujours eu un regard critique, très, sévère a son égard.
Au moins, il se remet en cause.

A+

Posted on: 2006/10/5 15:18
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Accro
Joined:
2006/9/26 17:34
Posts: 360
Offline
Ca ne m'étonne pas non plus, et c'est tout à son honneur, mais si quelque fois de l'exterieur ça peut paraitre agaçant (si on l'avait écouté,24 nights ne serait jamais sorti ...). En tout cas, beaucoup aimeraient "décliner" de la même façon. Je crois que nous ne sommes pas encore prêt de lui demander de se retirer comme certains fans de sportifs célèbres demandent quelquefois.
Ciao!!

Posted on: 2006/10/5 15:32
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Régulier
Joined:
2006/4/8 15:42
Posts: 99
Offline
bonjour

ben oui c'est vrai , notre eric a tjrs ete comme ca!

et dire qu'il etait contre la sortie du 24nights et de l'umplugged..en declarant a forrester ( son agent) qu'il etaient de " mauvaise qualité" .....ahh slowhand !


mais je pense que notre eric et tjrs present sur scene meme avec 61ans et plus de 40 ans de carriere!



@ blues

Posted on: 2006/10/5 15:35
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Webmestre
Joined:
2005/11/9 12:20
Posts: 775
Offline
Peut être qu'en variant un minimum sa setlist, il pourrait donner un point de vue concret et objectif de ses capacités "actuelles"...

Posted on: 2006/10/5 16:49
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Accro
Joined:
2006/5/6 9:37
Posts: 1031
Offline
c'est clair sno... il en connais des chansons le bougre et des bandantes en plus... je sais pas au pif can't find my way home - nobody knows - groaning to the blues - river of tears - hard times... ce genre là quoi...

Posted on: 2006/10/5 18:16
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Accro
Joined:
2006/3/28 17:38
Posts: 549
Offline
Ca a toujours été frappant ce manque de confiance en soi chez Clapton, qui aurait à plusieurs reprises pu ruiner sa carrière (si Unplugged n'était jamais sorti...).
C'est parfois plus que de l'humilité, presque du masochisme.
C'est une facette de sa personnalité qui est particulièrement bien rendue dans le livre de David Perrault, non?

Posted on: 2006/10/5 19:12
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Guest_
effectivement ce n'est pas très inattendu de la part de Clapton, mais moi je trouve au contraire que ses récents concerts sont parmi les meilleurs, surtout au niveau des choix des morceaux (même si c'est vrai que comme le dit Sno-god il pourrait se renouveler plus). J'étais vraiment surprise et très heureuse de le voir reprendre Anyday, Motherless children ou I am yours pendant le dernier Bercy, là ça changeait vraiment.
Et puis je trouve aussi que le choix de ses musiciens est plein de bon sens, qu'il n'hésite pas à faire plus de show de nos jours (même si, étant donné que c'est Clapton, ça reste toujours limité !) et je trouve que sa voix ne cesse de s'améliorer. Ses solos aussi me paraissent toujours inspirés et enflammés. Vraiment, je ne pense pas qu'on puisse lui reprocher de décliner en live. A la limite, s'il faut faire un reproche, ce serait plutôt au niveau de la composition de ses albums actuels que ça manque d'idée....

Posted on: 2006/10/5 19:38
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Webmestre
Joined:
2005/11/9 12:20
Posts: 775
Offline
Quote:

Angelica a écrit:
eA la limite, s'il faut faire un reproche, ce serait plutôt au niveau de la composition de ses albums actuels que ça manque d'idée....


Angelica, je te rejoins complètement sur ce point. J'y repensais justement, pas plus tard qu'hier, en me disant qu'Eric n'avait pas "pondu" un album réellement "concret" depuis 1998. Je m'explique, en parlant d'album concret, je pense avant tout à un album dôté d'une ligne directrice, d'un thème sur lequel vont prendre forme des compos.
Aussi controversé que l'a été Pilgrim, on ne peut néanmoins pas lui nier son unité, sa pertinence, sa cohérence. Un thème, un état d'esprit source d'inspiration de morceaux - que l'on aime ou que l'on aime pas - mais qui au moins véhiculent quelque chose.
Depuis, on navigue plus ou moins entre des morceaux qui semblent d'avantage avoir été composés sporadiquement - et mis les uns après les autres pour parvenir à un disque - que dans une véritable démarche de composition d'un album.
La cohérence de Reptile souffrait déjà de ce "problème" quant à celle de Back Home, elle est, pour moi, inexistente.
Me & Mr Johnson pourrait prétendre à un meilleur statut, avec sa tracklist 100% blues et signée RJ, mais la mise en valeur des talents, INCONTESTABLES, de Robert Johnson, ne peut réaliser avec la perfection atteinte lors de From The Cradle.
Alors, lorsqu'Eric déclare qu'il se sent en dessous de ce qu'il était en 1997, je pense qu'il se remémore surtout cette époque que j'appelle l' "Age d'or" où en, moins de 3 ans, il a pu passer du blues à l'électro de façon tout à fait naturelle. Et, à mon humble avis, réaliser un album comme Retail Theraphy révèle d'une plus grande prise de risque et une volonté d'exploration artistique et musicale que la réinterprétation de "Motherless Children" (et vous savez que j'aime ce morceau) sur scène.

Posted on: 2006/10/5 20:49
Transfer the post to other applications Transfer
Re: Clapton se juge lui même "sur le déclin"
Accro
Joined:
2006/3/30 21:44
Posts: 839
Offline
Je suis tout à fait d'accord avec toi Sno... c'est clair qu'au niveau des compos notre Cher Eric ces derniers temps se relache un peu... il n'y a pas de ligne directrice....et puis il s'agit aussi beaucoup de reprise voire de compo à la Doyle Bramhall II; qu'est ce que Eric deviens sans le pitit Doyle?? est ce la raison pour laquelle le pitit (deguarni.. à lunette) Andy fairweather low ne joue plus avec le Eric (hormis quelques titres en acoustic sur back home).. est ce parce que Andy n'est pas prolifique en ce qui concerne les compos??
Là on va avoir un beau petit JJ Cale/E.C mais encore une fois mm si c'est du bon (cf les videos promotionnelles) c'est de la compo JJCale...
En ce qui concerne la musicalité sur scene, Eric est toujours aussi génial, il garde une superbe maitrise de son instrument çà c'est sûr..tjrs aussi flamboyant!!!
Et je pense que le retour aux sources lors de cette dernière tournée nous fait sentir qu'il est toujours dans le coup et qu'il connait très bien ses moments/morceaux qui ont marqués son parcours. C'est un petit clin d'oeil...
je me suis revisionné il n'y as pas longtemps le live à Hartford 1985 (tim renwick guitar/chris stainton/ jamie oldaker quel sacré bon batteur je ne pensais pas à ce point là / Dick Dunn pour la basse...) avec la vraie "Blackie".. et l'on peut constater une autre façon de jouer; sans potard de puissance (avec un "vrai" son de strat...lol). Je dois avouer que la façon de "lancer" les solos n'est pas la mm que actuellement...
encore une façon de voir l'evolution d'un artiste tel qu'Eric...
Bon bah moi je file à Londres demain soir pour 3 jours yahooo vive les disquaires de covent garden/nothing hill....lol
ciaoo à bientot

Posted on: 2006/10/5 22:15
Transfer the post to other applications Transfer

(1) 2 »